startinblog

26 janvier 2016

Le phenix toujours debout...

S'il en est un qui me fait, moi aussi sortir de ma tanière, c'est lui, le Renaud. Il est de retour ! A l'affût de la sortie de l'album de mon maître à chanter, et de la moindre parution sonore (Merci grand corps Malade !), quel bonheur de le retrouver avec sa verve habituelle, une voix que je n'attendais pas aussi claire et une chanson on ne peut plus réussie : je suis là et en pleine forme. Voilà des nouvelles rassurantes dans ce monde de brutes. Renaud a la banane et il le dit haut et fort. Alors écoutez ça les aminches, débouchez vous les oreilles et profitez... Et que celui qui n'a jamais titubé, me jette la première bière !

Posté par chti31 à 13:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


08 juin 2013

Le beau cadeau

5721667-top-albums-france-fnac-maxime-le-forestier-en-tete-des-ventes-avec-le-cadeauQuelques années après ses petits bonheurs posthumes, Maxime le Forestier nous revient avec Le cadeau : un petit bonheur vivant. Et comme il est vrai qu’avoir été vivant c’est moins amusant que de l’être, alors laissez trotter Le p’tit air dans votre tête et c’est parti pour la journée. Les coups durs au vestiaire et La p’tite hirondelle, La bête curieuse se posera sur votre épaule pour vous accompagner et ne plus vous lâcher.

Alors rendez-vous Impasse des oiseaux retrouver une plume affinée à la Brassens. Un album qui vous fait oublier La folie du monde et Le caillou dans sa chaussure, celui qui nous fait marcher de travers. La météo n’étant pas encore au beau fixe, pendant L’averse, laissez tourner le cd de Maxime et vous verrez Le papillon sortir de son cocon tel un cadeau de l’été et les oiseaux chanter leur p’tit air. Et c’est pas grave d’être amoureux, quand il y a les oiseaux….

Posté par chti31 à 12:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 février 2013

La dame brune.

daphne-barbara-treize-chansonsIl est de jolies surprises que l'on n'attend pas et je dois avouer que j'étais curieux d'écouter cet album de reprises de chansons de Barbara. En fait de reprise il n'a que le nom tant Daphné s'est approprié les textes des chansons de Barbara. La réorchestration des chansons est parfaite, presque minimaliste pour mettre en valeur le doux timbre de voix de l'artiste.  On y retrouve les classiques de Barbara et je conseillerai à ceux qui n'aiment pas Barbara (si tant est qu'ils existent !) d'écouter cet album pour la mise en valeur des textes.

Mon coup de coeur pour Göttingen en duo avec Jean-Louis Aubert mais attention ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : sur cet album il n'y a rien à jeter. Si vous commencez à l'écouter, vous n'allez pas vous arrêter, alors quand le disque est en crise, s'il faut en sauver un sauvons celui là. Bravo Daphné pour votre sensibilité dans l'interprétation et vos choix.

 

 

 

Allez des images qui bougent pour vous donner envie...

Posté par chti31 à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2012

L'art et la manière...

En parcourant la biographie de Vincent Van Gogh (mon peintre préféré, chez qui il n'y a rien à jeter, surtout au prix que cela vaut), je me suis souvenu d'une chanson de Michel Sardou (que je n'avais pas écouté depuis longtemps), qui abordait l'oeuvre de l'artiste. Vincent (album Le Successeur de 1988) à redécouvrir. Pour vous accompagner dans ce voyage, j'ai réalisé ce petit photos montage pour illustrer les paroles. Bon voyage au pays de Vincent Van Gogh.

PS : J'aurai pu aussi choisir Jacques Dutronc qui incarna un incroyable Van gogh au cinéma. (Film de Maurice PIALAT en 1991 : à revoir absolument).

Posté par chti31 à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2012

Joyeux anniversaire...

Parce qu'il fête ses 61 ans aujourd'hui et qu'il n'est toujours pas en tournée, c'est la mienne...

T'as pas encore l'age de la retraite Jean-Jacques...

Trêve de plasanterie, c'est une de mes chansons préférée. L'original est sur l'album entre gris clair et gris foncé, cette année là il nous sortait un double album... Il est où ce temps là ? En plus je l'avais acheté en vinyl et je l'ai racheté ensuite en CD et ce fut mon premier cd (que j'ai toujours d'ailleurs et qui ne s'abime pas malgré les écoutes).

 

Posté par chti31 à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 octobre 2012

Bientôt ailleurs...

298593_279621215490373_235960837_n

Je relaie l'information du prochain concert de la chorale adultes de MUSICAFONT'. Si vous ne les connaissez pas, attention, le niveau est élevé et pas de fausses notes en vue. Si vous les connaissez, rien a ajouter puisque forcément vous y serez ! A bientôt donc à LASSERRE le 21 octobre à 15H30.

Posté par chti31 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2012

Bientôt à Toulouse...

S'il est des artistes qui sont déjà passés dans ces colonnes, ils passent aussi près de chez vous. A noter donc  dans vos agendas :

BARCELLA et Chloé LACAN (ex crevette d'acier -ici-) le 16 octobre 2012 salle Claude Nougaro.  Chloé LACAN et ses plaisirs solitaires, Barcella avec ses deux albums prometteurs... Un avant goût ? Allez parce que vous le valez bien !

Chloé LACAN : la tremblouille...

 Barcella : clip Ma douce.

 

Vous aurez ensuite la joie, le plaisir et l'extrême honneur de revoir au BIJOU à Toulouse L'excellent Monsieur Roux et sa bande. Après un passage remarqué l'année dernière dans cette même salle, je le sais, j'y étais) ce sera l'occaasion de retrouver, après un été caniculaire,  un homme ordinaire en attendant la sortie du nouvel album en février 2013 (3ème opus : L'illégalité joyeuse). Rendez-vous sur le site de l'artiste - ici- pour découvrir quelques inédits pour patienter. (Mes dames, qui je ne sais pourquoi m'évoque les passantes de Brassens, La France d'en bas et les week ends en Mayenne).  Ce sera donc les jeudi 8 et vendredi 9 novembre 2012 au BIJOU.

Clip informatif :

Enfin, je garde pour la fin celui que je désespérais de voir à Toulouse et que je chronique depuis qses premières maquettes, j'ai nommé Boule. Au BIJOU les jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012, il nous présentera sa vie et son oeuvre car on peut déjà appeler son travail ainsi, venez nombreux découvrir cet artiste bourré de talent. Pour le connaître , tapez dans gogole Site de Boule (sans S s'il vous plait, sinon vous pourriez avoir des surprises).

Son premier clip :

BOULE (ET CAILLOU) Lundi du Kalif :

Alors bonnes découvertes à vous, et dans ces jeunes talents, il n'y a que du bonheur...

Posté par chti31 à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 septembre 2012

Le petit fils de Fantômas...

boule-petit-fils-de-fantomas-350x350[1]J'ai reçu cet album en juin dernier et j'avoue ma flemme à vouloir écrire sur mon blog depuis un certain temps. L'énergie et l'envie semblant revenir, je voulais, avant que ne changent mes humeurs, vous faire profiter de ce troisième opus de l'ami Boule. Toujours de jolis amalgames entre textes et musiques et le talent évident d'un artiste que l'on devrait voir et entendre plus souvent. Petit fils de Fantômas et d'Arsène Lupin,  celui que l'on a , certainement appelé à tort, cervelle de moineau, nous prouve dans son écriture, qu'il sait toujours enfoncer le clou sur des problèmes de société. Agoraphobe et nyctalope, il compose des mélodies qui restent dans la tête et que l'on peut difficilement dissociées des textes. C'est sa marque de fabrique et heureusement pour nous qui l'attendons impatiamment sur Toulouse. (Boule si tu me lis....tu es le bienvenu !). Un portrait sans complaisance de Dannie la couturière, qui cache les imperfections des autres et qui rêve que les siennes disparaissent au matin, le biffin qui fouille les poubelles des beaux quartiers rien que pour manger, la patronne et le management à la con, le côté terre à terre et si réaliste de cet univers plus noir que les deux précédents albums, font de Boule un témoin de notre société. Mais lorsqu'il enfourche son vélocipéde interstellaire où quand il écrit une carte postale à ma cousine qui habite au bord de la méditerranée, il nous ramène dans son univers fait de rêve et de tendresse. ça doit être sympa de jouer à la WII avec lui, j'imagine bien son côté enfant se changer en Bonhomme vert qui casse tout (ah non! je dois me tromper de personne). Alors Boule, merci pour ce nouvel album et j'encourage tous ceux qui me lisent à se procurer le CD (sur le site de l'artiste ou chez les excellents disquaires !).

PS : Boule, quand même, il va falloir penser à voir un psychologue.

 

 

Posté par chti31 à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2012

Lys and love.

9881Il est des moments de l'année où en se postant sur les falaises du cap blanc-nez, on peut apercevoir les côtes anglaises. La craie blanche donne l'impression qu'en trois brasses on les toucherait. Dans son dernier album, Laurent Voulzy regarde les côtes de France de l'Angleterre. Vivant entre les deux terres, la présence d'une reine l'a peut-être inspiré pour nous concocter un album pop médiéval. Enregistré aux studios d'Abbey Road (où LES plus grands sont passés), l'album nous promène entre terres et mer pour de jolies ballades et mélodies aux références et consonnances celtes. En regardant vers le pays de France, Laurent y aperçoit Jeanne, notre pucelle qui boutat les Anglois hors de France, et lui déclare sa flamme (pardon pour le mauvais jeu de mot...). Le tableau et joli et de Glastonbury (lieu de l'ile d'Avalon) à la 9ème croisade, on retrouve des réminiscences Athuriennes que l'on trouvait déjà dans son superbe album de 1992 caché derrière. Alors 20 ans plus tard, retour aux sources... Il s'y adonne a quelques chansons en Anglais mélodiquement toujours réussies et mixe les deux cultures, Our Song. Alors le concept est intéressant. J'attends impatiemment de voir ce que cela va donner sur scéne car j'ai la chance que l'on m'aime et que l'on m'offre (pour des motifs que je garderai secrets si vous me le permettez !) la chance de le voir à la Halle aux grains où l'acoustique exemplaire devrait mettre tout ceci encore plus en valeur (Merci à mes femmes, que j'aime...). Cet album c'est le ciel et la terre, la nuit et le jour, le présent et le passé, mais c'est bougrement joli.

Lys and Love c'est l'inverse de l'amour lisse, c'est riche et beau. Merci

Posté par chti31 à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2012

Je descends du singe...

Marc-Lavoine-2Il m'est toujours fort agréable de découvrir le nouvel album de quelqu'un qui dure depuis longtemps. Ne serait-ce que pour voir si la remise en question et la prise de risques valait l'affaire. Bien sûr me direz-vous, la prise de risque peut paraître limitée mais Marc Lavoine se livre un peu plus dans cet album. Une superbe chanson parlant de son frère (auprès de toi mon frère), une autre de sa mère (ballade pour Michelle), écrites avec pudeur, mais qui ressemblent à un moyen de dire des choses qu'il n'auraient pas pu leur dire (Cf Louis Chédid : on ne dit jamais assez au gens qu'on aime qu'on les aime). Alors, Il restera, à l'écoute de cet album, un fort agréable moment que je ne peux m'empêcher de renouveler en le réécoutant et ainsi de suite... Il m'a accompagné dans ma voiture toute la semaine (non pas Marc Lavoine, son disque !), bon il est vrai que j'aime sa personnalité (non pas du disque, de Marc Lavoine) et quelqu'un qui adore le Gers est forcément quelqu'un de bien. Alors attendez-vous à entendre sur les ondes J'ai vu la lumière, J'en ai rien à foutre, et profitez de l'extrait actuel : je descends du singe. Du très bon Marc Lavoine. Et en écoutant cet album, moi aussi j'ai vu la lumière cette semaine, je vous livre ma réflexion : Avez-vous déjà remarqué le troisième chiffre après la virgule du prix de l'essence ? Et bien il est toujours égal à 9. Or, sauf si je me trompe, il nous est impossible de payer des millièmes de centimes... Alors j'ai fait un rapide calcul. Sachant qu'il s'est vendu en france en 2011 50,43 milliards de litres d'essence, si vous multipliez ce volume par 0.009 (millièmes de centimes d'euros), cela représente 453 870 000 euros. Imaginez le manque à gagner si le prix de l'essence ne comportait que deux chiffres après la virgule... Franchement, moi j'ai plutôt l'impression de descendre du pigeon... Alors faut-il parler ? A vous de décider...

Posté par chti31 à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]