chansons_pour_les_pieds001Aujourd'hui est un grand jour. C'est une date anniversaire. Marx est mort ? Mais non pas Karl ! Le seul Marx qui m'interesse c'est Léonard. En fait on le connait mieux sous le non de Chicot. Mais ce n'est pas de cet anniversaire là dont je parle, sinon ce ne serait pas un grand jour. Le décès d'Edith Piaf ? Ce n'est pas un grand jour non plus. Non c'est le jour de la naissance de Jean-Jacques Goldman.

Alors j'ai réécouté Chansons pour les pieds, son dernier album studio. Ensemble a été utilisé à toutes les sauces (surtout par les socialistes !), mais la chanson reste canon ! Pour les non initiés, un canon est une chanson chantée à plusieurs, dont les phrases sont reprises en décalé (qui a dit comme dans Boum !). Je voudrais vous revoir est un texte que l'on écrit après avoir vécu au moins 50 ans (comme il se plait à le dire dans son dernier spectacle), mais sait-on, peut-être pas. Tournent les violons nous raméne au moyen age, un autre temps, une autre époque. Et l'on y peut rien une autre façon de parler de l'amour. Il colle bien aussi à notre temps avec The quo's in town tonight. Les Fans de Rossi, de Parfit et sa caster s'y retrouveront. Mais que ferai-je Si je t'avais pas qui reste pour moi la plus belle chanson de cet album (même si on ne l'a pas entendu beaucoup). Les choses, beaucoup plus connue, ont peut être inspirées Alain Souchon pour Putain ça penche.

Les p'tits chapeaux sont passés inaperçus, mais qu'ils sont jolis : un son Fanfare. Un joli patchwork cet album au final. Chansons pour les pieds aurait pu s'appeler chansons pour les oreilles tant il se laisse écouter. Et comme tout défilé de mode se termine par la robe de mariée, une chanson fantôme termine l'album. C'est tellement vrai que La vie c'est mieux quand on est amoureux.

PS (non Fred n'y vois pas d'allusion politique) : Le livret est superbement dessiné par Zep (oui oui, le papa de Titeuf). C'est avec des livrets comme celui là qu'on lutte contre le piratage.

Bon anniversaire Jean-Jacques et reviens nous vite. Les parenthèses que l'on ferme sont toujours faites pour être rouvertes.

Bonne nuit les petits...