taorminaUn chanteur français à succès chantait en 1981 : je viens du sud. Pour ceux et celles qui  préfèrent les voix féminines, Chimène Badi reprennait cette chanson. Alors moi aussi je viens du sud et j'y suis revenu. Mais le sud c'est vaste. Les Toulousains se disent au sud mais on peut toujours trouver plus au sud que soi. Si les chtis sont des pingouins sur la banquise pour les gens d'ici (qui ne sont pas plus grands, plus fiers ou plus beaux -cherchez d'où est extraite cette phrase- ), les toulousains sont des pingouins sur la banquise pour les Siciliens.  Voilà qui est dit...
Mais pourquoi donc cette parenthése sur le sud ? Parce que Jean-Louis Murat a sorti un nouvel Album intitulé Taormina. Et Taormina est une ville de Sicile que j'ai eu la chance d'aller visiter avec mon grand père quand j'avais une quinzaine d'année. Ce nom me rappelle les chants Siciliens que chantait mon grand père, les tarentelles et notamment une chanson du floklore Sicilien Taormina.

Alors cet album me direz-vous ? Caillou ouvre l'album et cette mélodie est plutôt "envoutante", je l'aurais plutôt appelée Bijou, car elle donne envie d'écouter la suite. Elle me fait penser à une chanson de Bashung (tiens, je n'ai pas encore parlé de lui). Un blues, le chemin des poneys, voilà une chanson qui ne le sent pas (le poney) (de l'expression : t'as une haleine de poney !). Il est fort ce Jean-louis. Même si Taormina est un joli village, c'est un peu loin pour aller mesurer sa peine. Bon, on a de la chance la musique est jolie. Au dedans de moi rend un peu de rythme à l'écoute. Non il ne nous brouillait pas l'écoute, mais bon un peu d'énergie était nécessaire. Arrivé à l'heure du berger, le soir tombe et c'est un bon moment pour parler d'amour. Mais est-ce bien l'amour ?

Une jolie mélodie pour Demaries mais je ne peux m'empêcher d'entendre : "s'il te plais je voudrais aller à Bahia" de Véronique Samson sur les deux première phrases. Accueille moi paysage : voilà ce que j'aimerai souvent pouvoir dire, surtout si en plus j'entends la mer et les mouettes (En Bretagne ??). Mais Bon c'est avec Gengis que se ferme cet album (c'est là que sont la mer et les mouettes...). Un album qui me laisse juste le sentiment d'un voyage en douceur, parfois un peu planant : du Jean-Louis Murat quoi !

Bonne nuit les petits...