cherhal_leau390Le 18 octobre 2006, je vous annonçais la sortie du nouvel album de Jeanne Cherhal. Et depuis, pas de billet pour vous en dire tout le bien que j'en pense. Je répare aujourd'hui ce manque à votre culture musicale. Si vous ne le possédez pas encore, courrez vous le procurer. Réalisé par Albin de la Simone, c'est une véritable histoire d'eau. D'ailleurs, c'est le titre de ce dernier opus de l'artiste. Pour ce troisième album, Jeanne Cherhal s'affirme comme une artiste indispensable dans le PAF (Paysage Artistique Français). Déjà conquis par son album précédent (douze fois par an), je n'ai pas eu de mal à entrer dans l'eau. Elle nous donne envie d'y entrer en instaurant la Canicule dès le premier morceau et en affirmant Je suis liquide (tout un programme : tout pour donner envie de se baigner). Voilà le décors est planté. Elle sait toujours parler, et mieux que jamais, de la condition féminine avec cette superbe chanson, Le tissu. Sans se voiler la face, l'optimisme est de rigueur puisque la femme finit par s'évader de son tissu. De la sensualité à souhait (Tu m'attires, Frédéric), mais c'est l'eau qui l'attire. Allez, on dirait que c'est normal. Une tonne qui n'aimait personne mais toujours de l'optimisme puisque cette obésité suicidaire n'est plus qu'un mauvais souvenir.
En un mot Merci pour votre talent dame Jeanne et je me jette à l'eau : puisque vous aimez ça, je vous ai préparé une petite soupe...

Bonne nuit les petits...