Quand les "objectifs" ne sont pas atteints, il est des chansons que l'on a envie de ré écouter. J'aurai pu choisir chanteurs sans frontières, mais je me rappelle de celle-ci qui figure sur le meilleur album de Francis Cabrel à mon goût : quelqu'un de l'intérieur.
PS : Celui qui fixe les objectifs n'était-il pas lui aussi quelqu'un de l'intérieur ?
Mais dans quel monde Vuitton ?

Comprends qui veut !

Bonne nuit les petits...