gotainerLes bonobos sont des singes, qui vivent essentiellement dans la partie nord du Zaïre, et on estime qu’il n’en reste plus qu’une dizaine de milliers en liberté. Ils n’ont été identifiés qu’en 1929, car on les prenait auparavant pour des chimpanzés ; cependant, les deux espèces sont différentes : chez le chimpanzé, la peau du visage est claire ; chez les bonobos, elle est sombre. (Odyssée - chronique du 29 Mai 2003 Article mis en ligne le 10 mai 2006 ).

Alors quel est le lien entre Richard Gotainer et le Bonobo me direz vous ? Et bien la réponse est dans son nouvel album. S'il parait que le bonobo a une sexualité débordante, il en va de même du Richard (Quequette Blues) dans son  Bagatelle time. Même la Belle des champs (le retour) en prend plein son grade. Le mythe en prend un coup et il aimerait la voir sauter dans les fourrages la culotte entre les dents. Ce sapiens en gibus a le mal des soupirs et  nous explique avec brio comment faire le blues des rimes en ouze (Tout un programme). Alors les fans de Gotainer, dont je fais évidemment partie, ruez vous sur ce moment de pure merveille (à ne pas mettre entre toutes les oreilles), et si de toute façon les nazes n'aimeront pas, le rock'n'roll de l'existence fait que c'est souvent de la faute aux filles si l'espece de fiancée s'en va et lui colle le blues. Un dernier clin d'oeil au gotainer qui fait des gingle de pub : j'éponge donc j'essuie rappelle quelque gingle des années 70 que l'on retouve sur son album Poil à la pub. Alors Gotainer fils de pub ? Surement ! Allez remontez vous le moral, on devrait le rembourser par la Sécu...

Un petit morceau en cadeau (cliquez sur le triangle à gauche ) :

Alors, péchu le pépére ?

Bonne nuit les petits...