untitledQuoi ? Pas un billet depuis le 02 juillet ? Oh la la... pas bien ! Bon eh bien je m'y recolle. Il s'en est passé des choses pourtant depuis cette date. Des albums sortis, d'autres qui vont arriver sous peu, le troisième anniversaire du blog (le 26 juillet 2009), le mien, deux mois plus tard.

Et puis la fin d'une époque, la disparition de ma bible : Chorus ! A défaut de recevoir mon courrier de réabonnement, j'ai reçu un courrier m'expliquant la disparition de la revue et sa mise en liquidation. Bref, Chorus est mort. Alors il faut resister, prouver que l'on existe, se battre. L'équipe fournissait un travail d'une rare qualité et même cela ne paie plus. C'est l'dégout, l'dégout d'quoi je le sais... Alors j'ai plutôt en tête une chanson de Michel Sardou "Je ne suis pas mort, je dors..." et je souhaite à la revue de renaître de ses cendres, tel le phénix , de se réveiller de ce mauvais rêve et témoigne tout mon (maigre) soutien à Fred et Mauricette Hidalgo. Organisons le réveil de CHORUS car il n'est de fatalité que ce pourquoi on ne se bat pas...

Sinon, merci à ceux qui continuent à venir me lire. Même sans rien écrire, la fréquentation n'a pas baissé. Alors promis, je m'y remet. A venir mes billets sur Miossec, Maurane, Marc Lavoine, Renan Luce... et les albums à paraître en novembre (Renaud, Vincent Delerm, Gerald De Palmas...).

Je n'étais pas mort, je dormais. Alors debout là-d'dans !

Bonne nuit les petits...