n.m . Fam langage inintelligible. Style très confus ou incorrect. Alors dire que cet album est confus et incorrect ??? Que nenni ! Certe ce patchwork de style (au sens noble du terme) peut surprendre. Mais dès la première écoute, Barcella vous emporte dans son univers. Car il en sort des choses de son chapeau de magicien... Des chateaux de sables aux cahiers de vacances, de la claire fontaine pour ouvrir les yeux dans l'eau, des cadres propices à de jolies histoires. On s'y retrouve tant sur les souvenirs d'enfances que sur les petites flammes qu'il vient nous rallumer dans un coin de nos têtes (à moi qu'il ne s'agisse de nos âmes (d'enfant !)). Un univers bien à lui et un deuxième album réussi. Plongez vous dans l'insouciance et cerise sur le gateau, avant la symphonie d'Alzheimer qui nous guette, entraînez-vous à cet exercice de diction si particulier de mixtape. Alors que veux-tu ma douce...?